Informations

La France envisage le chantage par les visas envers les pays d’origine des radicalisés

Le gouvernement français songe à limiter les visas attribués aux responsables politiques et économiques de certains pays afin qu’ils reprennent leurs ressortissants en situation irrégulières et suivis de radicalisation.

C’est le secrétaire d’état français aux affaires européennes, Clément Beaune qui s’est prononcé en affirmant que la France est prête à utiliser la carte des visas pour exercer une pression sur les pays qui refusent de reprendre leurs ressortissants jugés radicalisés. Il déclare même que cette solution est envisagée par le président de la république et par le ministre de l’intérieur. 

Cette affaire d’expulsions a éclaté en France ces derniers temps après les attentats djihadistes perpétrés sur son sol, notamment celui de Nice qui a fait couler beaucoup d’encre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: المحتوى محمي !!