Actualité

Communauté algérienne en Italie : Assouplissement des mesures pour l’entrée de cette catégorie de ressortissants

Suite à la réunion à Bruxelles des ministres des Affaires européennes le 25 janvier, l’Italie a annoncé l’assouplissement des mesures pour l’entrée des ressortissants de l’UE sur son territoire.
« Les voyageurs en possession d’un certificat COVID numérique de l’UE en cours de validité ne devraient pas être soumis à des restrictions supplémentaires à la libre circulation », a indiqué le Conseil de l’UE le 25 janvier dans un communiqué. Face à la menace Omicron, certains pays européens, dont l’Italie, avait imposé aux voyageurs vaccinés la présentation d’un test négatif pour pouvoir entrer dans le pays.
Des conditions allégées pour entrer en Italie
L’Italie va alléger les restrictions anti-Covid pour les voyageurs en provenance des pays de l’Union européenne à partir de février, exigeant une preuve de vaccination, de guérison récente ou de test négatif. Les voyageurs européens non vaccinés ne seront plus soumis à une quarantaine et les voyageurs vaccinés n’auront donc plus à présenter un test en plus de leur certificat de vaccination.
Les lieux recevants du public désormais interdits aux personnes non vaccinées
Si jusqu’à présent les personnes non-vaccinées pouvaient accéder aux bars, restaurants, cinémas, théâtres ou encore musées en présentant un test négatif au Covid-19, le gouvernement a finalement décidé de restreindre l’accès aux lieux publics à partir du 6 décembre et ce jusqu’au 15 janvier minimum.
Seules les personnes vaccinées ou guéries depuis moins de six mois pourrons désormais accéder aux lieux de divertissement.
Le masque FFP2 obligatoire dans les transports
Bon à savoir avant de se rendre sur le territoire italien, le port du masque FFP2 est obligatoire dans les transports en commun, y compris les avions à destination de l’talie.
Accélérer encore davantage la vaccination en Italie
Actuellement, près de 77% des Italiens de plus de 12 ans ont été complètement vaccinés et près de 84% ont reçu au moins une dose. Un taux record que le gouvernement souhaite encore accélérer.
Le passeport vaccinal, obligatoire en Italie pour le personnel sanitaire et enseignant, va être étendu aux forces de l’ordre et aux militaires. La troisième dose est obligatoire depuis le 15 décembre pour tout le personnel sanitaire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
error: المحتوى محمي !!